Duo t'en Bal "Premiers pas"

Franches Connexions - FC CD 007 (2013)




Présenter Jean-Michel Corgeron ? Collaborateur de Trad Mag depuis le tout début (1988), ce musicien pluriel (accordéons et harmonica pour ce CD), discret et incontournable, n’en est pas à sa première aventure, loin de là ! Il fonde avec quelques compères le groupe Dulceline au début des années 80. Ce sera ensuite le tour du groupe de bal pour enfant Ballet de sorcières, puis des formations Bouffée d’Airs et Dialto. En parallèle, il conçoit divers outils pédagogiques pour le diato et un nombre impressionnant de tablatures et autres partitions. Par là même, il valorise le travail de nombre de musiciens et d’auteurs de la scène folk. Ce disque est le premier-né du duo qu’il forme en 2012 avec Béatrice Špoutil, pianiste de formation classique et enseignante. Le premier titre de l’album donne le ton : la valse Le bal de la marine, interprétée à l’harmonica, accompagnée d’un piano alternant arpèges et pompes posées avec retenue. Douceur et mélancolie, la Nostalg’ s’installe et pose ses valises dans le cœur de l’auditeur. On se sent tellement bien à l’écoute de ce disque. Danser avec sa belle, porter un vieux chandail usé jusqu’à la corde et sentir l’odeur du café chauffant sur la cuisinière… L’album est composé de valses à 3, 5 et 8 temps, mazurkas, scottisches ainsi qu’une gavotte et un madison, pour moitié composées par Jean-Michel Corgeron, et pour le reste soit traditionnelles, soit composées par divers auteurs. Par exemple, Flatbush Waltz d’Andy Statman ou la mazurka de Gilles Chabenat (celle qui figure dans le CD des Écoliers de St-Genest). Citons, hormis les titres déjà mentionnés, quelques perles de ce magnifique CD : Jardins suspendus (référence à Debussy ou Satie ?) dans laquelle piano et accordéon dialoguent à l’envi, une superbe suite de scottisches suédoises ; ou encore Cinq Gervais, très belle composition de Jean-Michel. Allez, j’y retourne illico !

François Saddi

Trad Magazine
N°156 juillet/août 2014

Internet : www.tradmagazine.com